Chaque année, les Français de confession musulmane, mais également les musulmans du monde entier célèbrent la « Fête du Sacrifice » ou la « Grande fête ». Appelée Aïd al-Adhâ ou Aïd al-Kabîr, cette célébration marque la fin de la période de Pèlerinage – le Hajj – à La Mecque.

On appelle cette célébration « Fête du Sacrifice » car il s’agit de commémorer le sacrifice fait par Abraham pour Dieu, dans un devoir d’obéissance et de foi inconditionnelle. D’ailleurs, le prophète Abraham est surnommé « Ami de Dieu » dans le livre sacré des musulmans, le Coran.

Aux alentours du 12 septembre 2016 (le 10 du mois de Dhou al Hijja, dernier mois du calendrier musulman), les musulmans du monde entier vont sacrifier un animal (agneau, mouton généralement) en souvenir d’Abraham et de son fils, dans un souci de maintenir une tradition ancestrale.

Une vraie Grande fête

Saviez-vous que l’Aïd al-Adhâ – Aïd al-Kabîr était appelé autrement dans certains pays ? Ainsi, elle est appelée « Kurban Bayrami » en Turquie, « Tafaska » chez les Berbères ou encore « Tabaski » en Afrique de l’Ouest.

Par ailleurs, on peut dire qu’il s’agit de l’une des célébrations les plus importantes de la communauté musulmane et elle dure 4 jours.

Chaque foyer musulman prépare la fête avec grand soin. Ainsi, tout est nettoyé, les familles qui le peuvent procèdent au sacrifice en question. Une partie de la viande issue de ce sacrifice est distribuée aux plus démunis parmi les musulmans, respectant ainsi l’esprit de solidarité et d’assistance mutuelle telle que les prescrit Dieu.

Enfin, il faut se souvenir que l’Aïd al-Adhâ – Aïd al-Kabîr est un jour de réconciliation : chaque croyant est invité à pardonner à celui qui lui a fait du tort. Pour prouver que l’amour et la paix sont de mise en Islam, voici la Sourate II, 196. Al-Baqarah (La vache)

« Et accomplissez pour Allah le pèlerinage et l’Umra. Si vous en êtes empêchés, alors faites un sacrifice qui vous soit facile. Et ne rasez pas vos têtes avant que l’offrande [l’animal à sacrifier] n’ait atteint son lieu d’immolation. Si l’un d’entre vous est malade ou souffre d’une affection de la tête (et doit se raser), qu’il se rachète alors par un Siyam ou par une aumône ou par un sacrifice.

Quand vous retrouverez ensuite la paix, quiconque a joui d’une vie normale après avoir fait l’Umra en attendant le pèlerinage doit faire un sacrifice qui lui soit facile.

S’il n’a pas les moyens, qu’il jeûne trois jours pendant le pèlerinage et sept jours une fois rentré chez lui, soit en tout dix jours. Cela est prescrit pour celui dont la famille n’habite pas auprès de la Mosquée sacrée. Et craignez Allah. Et sachez qu’Allah est dur en punition  »

Quel prix pour le mouton de l’Aïd en France, en 2016 ?

Si le prix d’un mouton tourne autour de 150 euros hors Aïd, le prix peut doubler à l’approche de la célébration. Il est donc important d’être prévoyant afin de pouvoir observer la tradition chaque année, du moins, pour les Français de confession musulmane qui le peuvent financièrement.

De manière plus générale, ce détail d’importance soulève la question de l’épargne. Mettre de l’argent de côté est une bonne chose, mais : et si cet argent était halal ?

Rappelons qu’en Islam, chaque centime utilisé par le musulman doit être :

  • l’interdiction du « Ribâ » (l’intérêt et l’usure),
  • l’interdiction du « Gharar » et du « Maysir » (l’incertitude, la spéculation),
  • l’interdiction du financement d’activités « Haram » (alcool, porc, pornographie…)
  • le partage des profits et des pertes entre les différents intervenants,
  • l’obligation d’investir dans l’économie réelle via des actifs tangibles,
  • le partage de risque,
  • l’absence de pénalités de retards de remboursement

Pour cela, en France, vous pouvez compter sur NoorAssur !

Découvrez la gamme NoorAssur de solutions Banque & Takafuls 100 % HALAL !

NoorAssur est une start-up française, spécialisée dans la Finance Islamique. Elle a ouvert ses premières agences franchisées en Région parisienne, à Chelles, Melun en Seine-et-Marne, mais également à Nantes : d’autres suivront courant 2016 !

NOORASSUR : 1er réseau de France d’Épargne & Assurance islamique, répond à vos objectifs :

& la gamme NoorAssur de TAKAFULS :

NOORASSUR a confié le contrôle et la certification de sa gamme de solutions Banque & Assurance islamiques à d’éminents savants. Ces Shuyukh sont internationalement reconnus dans le Fiqh al-mu’âmalât, la Finance et le droit français.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre dans vos agences NoorAssur, consultez noorassur.com, notre plateforme WEB. Grâce à la géolocalisation, elle vous orientera vers nos conseillers banque-assurance les plus proches de chez vous et cela partout en France.

Prenez rendez-vous : http://www.noorassur-financeislamique.com/