La Finance Islamique et le Gharar

Définition du Gharar

Le Gharar est l’une des trois interdictions fondamentales de la Finance Islamique (Avec le Ribâ et le Maysir). Le Gharar signifie incertitude, aléa. Dans l’Islam, le Gharar désigne toute vente à caractère aléatoire ou possédant un élément vague, imprécis, ambigu, incertain, caché ou dépendant d’autres événements.

Le Gharar est une interdiction, tirée notamment du hadith suivant :
« Le prophète a interdit l’achat d’un animal non né dans la matrice de sa mère, la vente du lait dans la mamelle sans mesure, l’achat d’un butin de guerre avant sa distribution, l’achat des dons de charité avant leur réception, et l’achat de ce qu’a péché un pécheur avant sa pêche. »

Le Gharar et la vente

Le site www.doctrine-malikite.fr explique très clairement ce qu’est le Gharar :

« Al-Gharar reprend ainsi les activités qui ont un élément d’incertitude, d’ambiguïté ou de déception. Dans un échange commercial, il se réfère à une tromperie ou à une ignorance sur l’objet du contrat (l’incertitude sur les matières, le prix des matières). La vente “Gharar” est celle où il y a incertitude quant à l’objet, sa quantité ou s’il sera possible de livrer ou non. Le ‘gharar’ est considéré comme normal dans une transaction s’il n’est pas excessif et si son impact sur l’économie ou la société est minimal.
Exemple: on ne peut pas vendre les poissons dans l’eau ou l’oiseau dans le ciel: c’est du Gharar excessif.
 »

 

Le Gharar ,la spéculation et le rendement connu l’avance

Le Gharar est aussi un des arguments utilisés contre la spéculation. La spéculation possède un aléa trop important, et le résultat d’une spéculation dépend entièrement d’autres événements, souvent vagues et incertains. C’est aussi une base permettant d’expliquer l’interdiction des rendements connus à l’avance, comme dans le cadre d’un contrat d’épargne par exemple. On ne peut pas vendre une rentabilité à l’avance (exemple : intérêt fixe et garanti) car celle-ci dépend de plusieurs facteurs, comme on ne peut pas vendre les poissons avant de les avoir pêché.