Parmi les 5 piliers sur lesquels repose l’Islam, nous retrouvons le Zakât. Cet impôt religieux et obligatoire est étroitement lié à la purification, à l’accroissement. Le Zakât est un impôt obligatoire à caractère social qui revient pour chaque musulman à 2,5 % de son capital. Le Zakât doit être acquitté chaque année lunaire, zoom sur cette obligation religieuse qui concerne plusieurs millions de Français de confession musulmane !

Connaissez-vous vraiment le Zakât ?

Sourate 2 – La famille d’Imran — verset 180 : « Ceux qui gardent avec avarice ce qu’Allah leur donne par Sa grâce ne comptent point cela comme bon pour eux. Au contraire, c’est mauvais pour eux : au Jour de la Résurrection, on leur attachera autour du cou ce qu’ils ont gardé avec avarice. »

Le devoir de tout musulman est de vivre une vie tournée vers le halal, la pureté, l’ascétisme. En prélevant et en donnant le Zakât, il purifie ainsi ses biens financiers, mais il se purifie également de ses péchés. Toutefois, l’Islam ne demande aucunement aux musulmans de se ruiner au nom du Zakât, cet impôt doit être donné :

  • Si le musulman a les moyens financiers de le faire
  • Si le musulman a pourvu aux besoins de sa famille avant tout

Le Zâkat fait partie des moyens dont disposent les musulmans pour respecter leur obligation d’adorer Dieu. En s’acquittant de cette dévotion financière, le musulman formule de bonnes intentions, il se débarrasse de la cupidité propre à l’homme, et surtout : il aide un tant soit peu à faire diminuer la pauvreté autour de lui.

Qui paye le Zakât ?

  • Il concerne les personnes de confession musulmane
  • Il doit être calculé lorsque la richesse dépasse un certain seuil (appelé Niçâb*)
  • Il concerne les personnes de confession musulmane adultes, saines d’esprit

Qui prend l’argent du Zakât ?

  • La personne pauvre,
  • La personne indigente,
  • La personne chargée de collecter et distribuer les aumônes (en tant que salaire),
  • La personne dont le cœur s’incline vers l’Islam,
  • la personne qui a contracté une dette pour une cause juste,
  • la personne qui lutte pour la défense de l’Islam (il ne s’agit pas de faire la guerre, mais de la défense pacifique et saine des valeurs de l’Islam),
  • La personne qui voyage et qui est à court de provisions.

*Le Niçâb

Le Niçab est un seuil de dépassement de richesse. Il peut être indexé sur le cours de l’or et de l’argent. Le musulman est imposable lorsque le montant de son épargne au cours de l’année lunaire est supérieur ou égal au Niçâb en cours.

Il est obligatoire pour tout musulman qui en a les moyens de s’acquitter du Zâkat. Ceci démontre que l’Islam fait une place essentielle au partage, à la générosité et à la solidarité. Dans ce même état d’esprit, en épargnant et en vous assurant grâce à la Finance Islamique, vous soumettez chaque euro à :

  • l’interdiction du « Ribâ » (l’intérêt et l’usure),
  • l’interdiction du « Gharar » et du « Maysir » (l’incertitude, la spéculation),
  • l’interdiction du financement d’activités « Haram » (alcool, porc, pornographie…)
  • le partage des profits et des pertes entre les différents intervenants,
  • le l’obligation d’investir dans l’économie réelle via des actifs tangibles
  • au partage de risque,
  • la matérialité des échanges,
  • L’absence de pénalités de retards de remboursement
  • Et au non-financement des transactions interdites par les préceptes de l’Islam (création de brasseries, de charcuteries (à base de porc), etc.)

Découvrez la gamme NoorAssur de solutions Banque & Takafuls 100 % HALAL !

NoorAssur est une start-up française, spécialisée dans la Finance Islamique. Elle a ouvert ses premières agences franchisées en Région parisienne, à Chelles et Melun en Seine-et-Marne : d’autres suivront courant 2016 !

NOORASSUR : 1er réseau de France d’Épargne & Assurance islamique, répond à vos objectifs :

& la gamme NoorAssur de TAKAFULS :

NOORASSUR a confié le contrôle et la certification de sa gamme de solutions Banque & Assurance islamiques à d’éminents savants. Ces Shuyukh sont internationalement reconnus dans le Fiqh al-mu’âmalât, la Finance et le droit français.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre dans vos agences NoorAssur, consultez noorassur.com, notre plateforme WEB. Grâce à la géolocalisation, elle vous orientera vers nos conseillers banque-assurance les plus proches de chez vous et cela partout en France.

Prenez rendez-vous : http://www.noorassur-financeislamique.com/