Nombreuses sont les idées reçues sur l’Islam et surtout sur le mot « Halal ». Ainsi, de nos jours, nous sommes plus facilement enclins à confondre Islam et violence par exemple, ou encore, penser que le Halal est une manière pour les musulmans d’imposer une alimentation qui respecte les préceptes de leur religion. Concernant la Finance Islamique, la Finance Halal, elle commence à faire concrètement partie du paysage économique français, mais là encore, elle prête à débat, notamment dans notre contexte laïc et républicain. Comment déblayer toutes ces idées et opinions pour comprendre ce que sont véritablement l’Islam, le Halal, et la Finance islamique ? Comment expliquer par-dessus tout que la Finance Islamique n’est pas un produit de consommation surfant sur le « tout halal », mais une alternative éthique qui ne connait ni les couleurs ni les religions ?

En Islam, l’intérêt – ribâ – est interdit !

En Finance Islamique, chaque dernier est soumis à une série d’interdictions et d’obligations, à savoir :

  • l’interdiction du « Ribâ » (l’intérêt et l’usure),
  • l’interdiction du « Gharar » et du « Maysir » (l’incertitude, la spéculation),
  • l’interdiction du financement d’activités « Haram » (alcool, porc, pornographie…)
  • le partage des profits et des pertes entre les différents intervenants,
  • l’obligation d’investir dans l’économie réelle via des actifs tangibles.

Ainsi, première interdiction de l’Islam en matière d’argent, il ne doit ni générer ni être à l’origine d’intérêts : ces dividendes sont haram, illicite, il s’agit d’une des règles les plus importantes de la religion musulmane.

Plus clairement, en Islam, l’argent est une possession de Dieu, prêtée aux hommes pour faire avancer l’humanité : il ne doit en aucun cas être utilisé pour tirer des profits injustifiés comme les intérêts. De plus, l’intérêt peut-être source de tracasseries supplémentaires pour le débiteur : cette dette supplémentaire n’est-elle pas souvent à l’origine d’agios et autres pénalités de retard ?

Le crédit par exemple est possible, à condition qu’il ne fasse pas l’objet d’intérêts. L’épargne est également concernée, il est désormais possible d’ouvrir un compte épargne sans qu’il génère des intérêts tels qu’on le conçoit dans la Finance Conventionnelle !

Ainsi, première interdiction de l’Islam en matière d’argent, il ne doit ni générer ni être à l’origine d’intérêts : ces dividendes sont haram, illicite, il s’agit d’une des règles les plus importantes de la religion musulmane.

La Finance Islamique ne s’adresse pas uniquement aux musulmans

Cela peut paraitre étonnant, mais la Finance Islamique n’a pas pour vocation à propager la religion musulmane. Certes, elle répond aux besoins des croyants qui ont certaines obligations par rapport à l’argent, mais elle est également ouverte aux consommateurs qui sont d’accord avec les principes énoncés dans le paragraphe précédent (ribâ, gharar, maysir, etc.).

Outre son caractère alternatif à la Finance Conventionnelle, la Finance Halal doit être avant tout perçue comme une manière responsable moralement et socialement de gérer son argent. En contractant un crédit, ou confiant ses économies à une institution financière islamique, le consommateur participe au financement de causes positives et indiscutables sur leur portée humaine. S’ajoute à cela un partage des profits et des pertes qui n’existe pas en Finance Conventionnelle, éliminant tout risque tel que la fameuse et triste crise des subprimes de 2008.

La Finance Islamique a son représentant en France !

Si vous avez besoin d’épargner ou de vous assurer tout en respectant les préceptes de l’Islam, si vous pensez que la Finance Halal répond à votre vision de la consommation, à votre vision de l’humanité, de la fraternité et de la générosité, Noorassur vous accueille les bras ouverts !

NoorAssur est une start-up française, spécialisée dans la Finance Islamique. Elle a ouvert ses premières agences en Région parisienne, à Chelles et Melun en Seine-et-Marne : d’autres suivront courant 2016 !

Découvrez la gamme NoorAssur de solutions Banque & Takafuls 100 % HALAL !

NOORASSUR : 1er réseau de France d’Épargne & Assurance islamique, répond à vos objectifs :

& la gamme NoorAssur de TAKAFULS :

NOORASSUR a confié le contrôle et la certification de sa gamme de solutions Banque & Assurance islamiques à d’éminents savants. Ces Shuyukh sont internationalement reconnus dans le Fiqh al-mu’âmalât, la Finance et le droit français.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre dans vos agences NoorAssur de Chelles (77), ou de Melun, consultez noorassur.com, notre plateforme WEB. Grâce à la géolocalisation, elle vous orientera vers nos conseillers banque-assurance les plus proches de chez vous et cela partout en France.

Prenez rendez-vous : http://www.noorassur-financeislamique.com/

Oummé – Community manager Noorassur